2023


Retour à la vue des calendrier
Lundi 9 Janvier
Heure: 11:00 - 12:00
Lieu: Salle B405, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: Modélisation et Calcul Scientifique - Propriétés de divers schémas pour une équation de Hamilton-Jacobi contrainte -
Description: Benoit Gaudeul
Les équations d'Hamilton-Jacobi contrainte apparaissent comme limite de normbreux modèles d'écologie (voir Concentration in Lotka-Volterra parabolic or integral equations: a general convergence result, . Il y a quelques années Hélène Hivert a proposé un schéma pour ce type d'équations et l'a récemment appliqué au cas particulier $H(p)=p^2$ (voir Concentration in Lotka-Volterra parabolic equations: an asymptotic-preserving scheme, V. Calvez, H. Hivert and H. Yolda?). Pour traiter le cas général, de nombreuses adaptations sont nécessaires.
Heure: 13:30 - 14:30
Lieu: Salle B405, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: PM - EDP - Probabilistic local well-posedness for the Schrodinger equation posed for the Grushin Laplacian -
Description: Mickael Latocca
Mercredi 11 Janvier
Heure: 13:30 - 15:00
Lieu: Salle B405, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: Théorie Ergodique et Systèmes Dynamiques - Ensembles aléatoires fractals générés par des mosaïques de Voronoi -
Description: Yann Demichel
Depuis l'exemple historique donné par Helge von Koch en 1904, de nombreuses
constructions d'ensembles fractals ont été proposées, à la fois dans un
cadre théorique et à des fins de modélisation, des plus élémentaires aux
plus sophistiqués, déterministes ou aléatoires. L'objet de cet exposé est
de présenter une telle famille de compacts du plan, obtenus comme limites
croissantes de suites d'ensembles simples construits par superpositions
successives de mosaïques de Voronoi. A l'aide d'une représentation de cette
dynamique par un processus de Galton-Watson multitype, nous donnerons
quelques caractéristiques géométriques de ces compacts limites ; en
particulier nous montrerons que leur frontière est fractale en donnant une
formule exacte et (relativement) explicite de leur dimension de Hausdorff.
Travail en commun avec Pierre Calka, Université de Rouen.
Jeudi 12 Janvier
Heure: 10:15 - 12:00
Lieu: Salle B405, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: Topologie algébrique - Gelfand duality, K-theory and representative spectra -
Description: Renato Vieira
Vendredi 13 Janvier
Heure: 10:30 - 11:30
Lieu: Salle B407, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: Géométrie Arithmétique et Motivique - Faisceaux pervers et motifs d'Artin à coefficients entiers -
Description: Raphaël Ruimy
Sur un corps, le tableau motivique conjectural factorise les cohomologies l-adiques par une catégorie abélienne dite des motifs purs. Ce tableau est bien compris dans le cas des représentations l-adiques d'Artin.

Dans cet exposé, on s'intéressera à des analogues dans le cas d'un schéma de base. En petite dimension, on remplacera les représentations d'Artin par les faisceaux pervers qui proviennent de schémas finis sur la base. On verra que cette approche ne fonctionne plus en dimension 4.
Lundi 16 Janvier
Heure: 14:00 - 17:00
Lieu: IHP
Résumé: EDP & Physique mathématique - Séminaire Tournant IHP -
Mercredi 18 Janvier
Heure: 13:30 - 15:00
Lieu: Salle B405, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: Théorie Ergodique et Systèmes Dynamiques - Mesures de probabilités stationnaires sur l'espace projectif sans hypothèse d'irréductibilité. -
Description: Richard Aoun
Une mesure de probabilité mu sur le groupe général linéaire GL_d(R) induit une marche aléatoire (non commutative) sur ce groupe et une chaîne de Markov sur l'espace projectif de R^d. Les mesures stationnaires associées à cette chaîne de Markov retiennent des informations essentielles sur les propriétés asymptotiques de la marche aléatoire et du semigroupe engendré par le support de mu.  Les travaux fondamentaux de Furstenberg, Kifer, Guivarc'h, Raugi, Hennion, etc. ont donné une description de ces mesures stationnaires, surtout quand la mesure de probabilité mu est irréductible. Des questions naturelles restent cependant à être étudiées, notamment dans le cas réductible. Dans cette série de travaux, nous donnons une description des mesures stationnaires, généralisant ceux de Furstenberg--Kifer et Hennion des années 80 et ceux des travaux plus récents de Aoun--Guivarc'h et Benoist--Bruère. Après un panorama des aspects connus de cette théorie, nous donnons nos résultats, techniques et conséquences. Travail joint avec Cagri Sert.
Vendredi 20 Janvier
Heure: 10:30 - 11:30
Lieu: Salle B407, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: Géométrie Arithmétique et Motivique - Hyperbolicité en présence d'un grand système local -
Description: Yohan Brunebarbe
Serge Lang a proposé plusieurs conjectures influentes reliant différentes
notions d'hyperbolicité pour les variétés algébriques complexes projectives.
Par exemple, il a conjecturé que le lieu balayé par les courbes entières
coïncide avec le lieu balayé par les sous-variétés qui ne sont pas de type
général, du moins après avoir pris les fermetures de Zariski. J'expliquerai
que certaines de ces conjectures (dont celle ci-dessus) sont vraies pour les
variétés qui admettent un grand système local complexe au sens de Campana et
Kollár (par exemple toute variété qui possède une variation de structures de
Hodge mixtes dont l'application des périodes est finie).
Heure: 14:00 - 15:00
Lieu: Salle B405, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: MB - A control strategy for the Sterile Insect Technique to avoid the hair-trigger effect -
Description: NGUYEN Thi Quynh Nga
Lundi 23 Janvier
Heure: 13:30 - 15:00
Lieu: Salle B405, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: PM - EDP - Multisoliton for a generalized derivative nonlinear Schrodinger equation (gDNLS) -
Description: Tin PhanWe prove existence of multisoliton for gDNLS
by using fixed point argument, Strichartz estimates as in the papers of
Le Coz-D Li-Tsai. The most difficulty is the appearance of derivative
nonlinearity. We overcome this by using a Gauge transformation
introduced in the paper of Hayashi-Ozawa.
Mardi 24 Janvier
Heure: 13:30 - 15:00
Lieu: salle à préciser
Résumé: PM - EDP - Colloquium Paris 13 : Jean-Michel Bismut -
Description: Jean-Michel Bismut
Mercredi 25 Janvier
Heure: 13:30 - 15:00
Lieu: Salle B405, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: Théorie Ergodique et Systèmes Dynamiques - Dynamique des groupes d’automorphismes des surfaces complexes compactes. -
Description: Romain Dujardin
Dans une série de travaux en collaboration avec Serge Cantat, nous avons étudié la dynamique des groupes d’automorphismes des surfaces complexes compactes (algébriques) sous divers aspects: ergodique, topologique, arithmétique, etc. Dans cet exposé je vais me concentrer sur la question de l’équidistribution des orbites pour une action aléatoire, dont la résolution repose sur une propriété d’uniforme expansion de la dynamique.
Jeudi 26 Janvier
Heure: 10:15 - 12:00
Lieu: Salle B405, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: Topologie algébrique - Titre bientôt disponible -
Description: Federico Cantero Morán
Vendredi 27 Janvier
Heure: 10:30 - 12:00
Lieu: Salle B407, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: Géométrie Arithmétique et Motivique - Multivariable de Rham representations, Sen theory and $p$-adic differential equations -
Description: Bruno Chiarellotto
Let $K$ be a complete valued field extension of ${mathbb Q}_p$ with perfect residue field. We consider $p$-adic representations of a finite product $G^{Delta}_K$ of the absolute Galois group $G_K$ of $K$. This product appears as the fundamental group of a product of diamonds. We develop the corresponding $p$-adic Hodge theory by constructing analogues of the classical period rings ${mathbb B}_{rm dR}$ and ${mathbb B}_{rm HT}$, and multivariable Sen theory. In particular, we associate to any $p$-adic representation $V$ of $G^{Delta}_K$ an integrable $p$-adic differential system in several variables ${mathbb D}_{rm dif }(V)$. We prove that this system is trivial if and only if the representation $V$ is de Rham. Finally, we relate this differential system to the multivariable overconvergent $(varphi,Gamma)$-module of $V$ constructed by Pal and Zabradi along classical Berger's construction. We will also deal with some new ideas on locally analytic vectors in this framework. Joint work with O. Brinon and N. Mazzari.
Heure: 14:00 - 15:00
Lieu: Salle B405, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: MB - Some $alpha$-mixing properties for Hawkes processes and applications to inference -
Description: Felix Cheysson
Lundi 30 Janvier
Heure: 11:00 - 12:00
Lieu: Salle B405, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: Modélisation et Calcul Scientifique - Méthodes de décomposition de domaine sans recouvrement avec opérateurs de transmission non-locaux appliquées à la propagation d'ondes harmoniques -
Description: Emile Parolin
runo' ''  ' '  'conduisantau niveau continu à  '' impédance non-locau  une convergence géométriqueous avons r é  pour des discrétisations par éléments finis standards'   , après avoir présenté la méthode,  sera décrite Il sagit dune  fondée sur la résolution de problèmesauxiliaireselliptiques posés aux voisinages des interfaces de transmission de traiter aussi bien le cas de lacoustique  de lélectromagnétisme, ce qui sera illustré par des résultats numériques.
Travail en collaboration avec Xavier CLAEYS, Francis COLLINO et Patrick JOLY.
Mercredi 1 Février
Heure: 13:30 - 15:00
Lieu: Salle B405, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: Théorie Ergodique et Systèmes Dynamiques - Hausdorff dimension of exact set in metric measure spaces -
Description: Prasuna Bandi
In Diophantine approximation, it is a classical problem to determine the size of the sets related to psi approximable set for a given non-increasing function psi. The exact psi-approximable set is the set of numbers that are psi-approximable and not approximable to a better order than psi. Bugeaud determined the Hausdorff dimension of the exact psi-approximable set answering a question posed by Beresnevich, Dickinson, and Velani. We compute the Hausdorff dimension of the exact set in the general setup of Ahlfors regular spaces. Our result applies to approximation by orbits of fixed points of a wide class of discrete groups of isometries acting on the boundary of hyperbolic metric spaces. This is joint work with Anish Ghosh and Debanjan Nandi.
Vendredi 3 Février
Heure: 10:30 - 12:00
Lieu: Salle B407, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: Géométrie Arithmétique et Motivique - Distribution locale des points rationnels dans les variétés de drapeaux -
Description: Nicolas de SaxcéUn résultat de Franke donne un équivalent asymptotique du nombre de
points rationnels de hauteur bornée sur une variété de drapeaux, obtenue
comme quotient d'un groupe algébrique semi-simple G par un sous-groupe
parabolique. Nous nous intéresserons à des versions locales de cet
énoncé au voisinage des points algébriques, et à leurs liens avec la
dynamique de l'action de G sur l'espace de volume fini G/Gamma obtenu en
quotientant G par un sous-groupe arithmétique Gamma.
Lundi 6 Février
Heure: 11:00 - 11:30
Lieu: Salle B405, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: Modélisation et Calcul Scientifique - Modèles et simulations numériques pour étudier le système cérébro-spinal -
Description: Stéphanie Salmon
L'intérêt des simulations numériques pour le vivant n'est plus à démontrer. Elles donnent accès à des
informations impossibles à obtenir in vivo ou de manière non invasive chez l'homme. Dans cet exposé,
nous présentons des modèles et simulations numériques développés lors de projets récents visant à étudier
différents aspects du fonctionnement du cerveau. En particulier, dans le projet ANR HANUMAN, nous nous
intéressons à une modélisation numérique du système cérébro-spinal pour l'humain et pour un modèle animal, le marmouset.
L'objectif est d'obtenir des informations sur la pression intra-crânienne, qui constitue un paramètre vital assurant le bon
fonctionnement de notre cerveau, à l'aide de mesures de flux et de modèles numériques des écoulements de liquide
cérébro-spinal et de son interaction avec les écoulements sanguins.
Pour cela, dans un premier temps, nous simulons des écoulements sanguins dans les réseaux veineux cérébraux
à une échelle macroscopique, ces écoulements étant de plus en plus mis en cause dans des pathologies de la
pression intracrânienne. Ces réseaux réalistes sont reconstruits à partir d'images angiographiques,
en l'occurrence, des images IRM (Imagerie par Résonance Magnétique). Des maillages adéquats pour la simulation sont ensuite construits
à partir de la segmentation de ces images. Les équations de la dynamique des fluides incompressibles sont alors
résolues dans ces maillages par des méthodes d'éléments finis. Afin d'utiliser au mieux les données réelles dans nos modèles,
tout en tenant compte de leur incertitude, nous utilisons des approches paramétriques et les techniques de réduction de modèles.
Chacune de ces étapes est réalisée à l'aide de logiciels libres, permettant la reproductibilité et une possible diffusion de ces outils.
Heure: 14:00 - 15:30
Lieu: Salle B405, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: EDP & Physique mathématique - Un calcul pseudo-différentiel pour les opérateurs maximalement hypoelliptiques et la conjecture de Helffer et Nourrigat. -
Description: Omar Mohsen Étant donné une famille de champs de vecteurs qui satisfont la condition de Hörmander, dans le premier exposé je définirai un calcul pseudo-différentiel adapté à la structure des crochets de Lie de ces champs de vecteurs. J'expliquerai ensuite comment nous définissons le symbole principal, les espaces de Sobolev (adapté au calcul). Je terminerai le premier exposé en démontrant la conjecture de Helffer et Nourrigat pour un ensemble de représentations traité comme une boîte noire.

Dans le deuxième exposé, je vais calculer l’ensemble de représentations laissé comme boite noire dans le premier exposé.

Le premier exposé est de nature analytique. Le second est un exposé géométrique où le point clé va être la construction d’un éclatement qui utilisent la métrique sous riemannienne.

Finalement si j’ai le temps je vais donner une formule topologique pour l’indice analytique des opérateurs dont le symbole principal est inversible. Aussi, quelques exemples de calcul de l’indice en utilisant cette formule.
Jeudi 9 Février
Heure: 10:15 - 12:00
Lieu: Salle B405, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: Topologie algébrique - Quelques résultats sur la structure des représentations des catégories additives -
Description: Aurélien DjamentLes foncteurs d'une petite catégorie
additive A vers les k-modules, où k est un anneau commutatif,
appelées aussi représentations de A à coefficients dans k,
interviennent de façon récurrente en topologie algébrique ou en
théorie des représentations. Une notion fondamentale est celle de
foncteurs polynomial (qui généralise celle de foncteur additif),
introduite au début des années 1950 par Eilenberg et Maclane ; ces
foncteurs sont bien mieux compris que les foncteurs arbitraires.
Dans un travail avec Touzé et Vespa, nous avons introduit la
notion de foncteur antipolynomial, qui se comporte de
façon "orthogonale" à la précédente, et montré que les foncteurs simples
de A vers des espaces vectoriels de dimension finie sur un corps
algébriquement clos sont les produits tensoriels d'un foncteur
polynomial simple et d'un foncteur antipolynomial simple.
J'expliquerai ce résultat ainsi que des conséquences et
généralisations, qui permettent notamment de résoudre certains
problèmes de finitude sur des foncteurs.
Vendredi 10 Février
Heure: 10:30 - 12:00
Lieu: Salle B407, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: Géométrie Arithmétique et Motivique - Titre bientôt disponible -
Description: Arnaud Eteve
Heure: 14:00 - 15:00
Lieu: Salle B405, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: MB - Model-based graph clustering with an application to ecological networks -
Description: Tabea Rebafka
We present results of our method obtained for a collection of foodwebs in ecology. We illustrate that the method provides relevant clusterings and that the estimated model parameters are highly interpretable and useful in practice.
Lundi 13 Février
Heure: 11:00 - 12:00
Lieu: Salle B405, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: Modélisation et Calcul Scientifique - Titre bientôt disponible -
Description: Martin Gander
Mardi 14 Février
Heure: 13:30 - 14:30
Lieu: Salle B405, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: PM - EDP - Stability of the collision of two kinks for the phi^6 model with equal low speed -
Description: Abdon MoutinhoWe will talk about our results on the elasticity and stability
of the collision of two kinks with low speed v>0 for the nonlinear wave
equation of dimension 1+1 known as the phi^6 model. We will show that
the collision of the two solitons is "almost" elastic and that, after
the collision, the size of the energy norm of the remainder and the size
of the defect of the speed of each soliton can be, for any k>0, of the
order of any monomial v^{k} if v is small enough.
Mercredi 15 Février
Heure: 13:30 - 15:00
Lieu: Salle B405, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: Théorie Ergodique et Systèmes Dynamiques - Titre bientôt disponible -
Description: Antoine Marnat
Vendredi 17 Février
Heure: 10:30 - 12:00
Lieu: Salle B407, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: Géométrie Arithmétique et Motivique - Titre bientôt disponible -
Description: Léo Poyeton
Heure: 14:00 - 15:00
Lieu: Salle B405, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: MB - Titre bientôt disponible -
Description: Gautier Stoll
Lundi 20 Février
Heure: 11:00 - 12:00
Lieu: Salle B405, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: Modélisation et Calcul Scientifique - Titre bientôt disponible -
Description: Thibaut Lunet
Heure: 14:00 - 15:30
Lieu: Salle B405, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: EDP & Physique mathématique - Un calcul pseudo-différentiel pour les opérateurs maximalement hypoelliptiques et la conjecture de Helffer et Nourrigat. -
Description: Omar Mohsen
La classe des opérateurs différentiels maximalement hypoelliptiques est une grande classe d'opérateurs différentiels qui contient des opérateurs elliptiques ainsi que la somme des opérateurs de carrés de Hörmander. Je présenterai notre travail où nous définissons un symbole principal généralisant le symbole principal classique pour les opérateurs elliptiques. J'énoncerai ensuite notre théorème principal montrant que l'hypoellipticité maximale équivaut à l'inversibilité de notre symbole principal, généralisant ainsi le théorème principal de régularité pour les opérateurs elliptiques et confirmant une conjecture de Helffer et Nourrigat
Vendredi 24 Février
Heure: 10:30 - 12:00
Lieu: Salle B407, bâtiment B, LAGA, Institut Galilée, Université Paris 13
Résumé: Géométrie Arithmétique et Motivique - Titre bientôt disponible -
Description: Leonardo Maltoni